Les vêtements évolutifs pour enfants : bons pour les parents et la planète

Partager cet article sur :

Chez Prêt à Grandir nous créons des vêtements évolutifs pour les enfants mais comment fonctionnent-ils ? Quels sont les avantages des vêtements évolutifs ?

Le constat de base : les bébés grandissent (trop) vite

Tout le monde le sait, un bébé ne reste pas un bébé. En moyenne, un enfant gagne 46cm et plus de 10kgs* pendant ses trois premières années. Cette forte croissance se ressent sur les vêtements : ils deviennent trop petits au bout de quelques mois voire, parfois, de quelques semaines !

Ce renouvellement incessant de la garde-robe de nos enfants à un coût pour les parents mais aussi pour la planète. Car un vêtement, aussi écologique soit-il, aura toujours un impact environnemental lors de sa confection, de son utilisation (coucou les microplastiques) et de sa fin de vie.

Et pour les parents, au-delà du coût financier qui peut aujourd’hui être fortement diminué grâce à la seconde main 🎉, il faut régulièrement faire le tri dans les placards, stocker les vêtements pour un futur bébé (”on le range où ce carton de bodies en 6 mois ?”), les donner ou les vendre puis racheter et recommencer. Au changement de taille il faut ajouter les changements de saison, bref, habiller son enfant représente une vraie charge mentale 🤯

Etant moyennement convaincue par la création d’une potion pour les garder tout petits, on s’est intéressé à ces nouveaux habits, ceux qui grandissent avec l’enfant : les vêtements évolutifs !

 

C’est quoi un vêtement évolutif pour enfant ?

Un vêtement évolutif est un habit extensible qui s’allonge en même temps que l’enfant. Magique ? Non. Malin ? Oui ! Concevoir un vêtement évolutif, c’est remettre en question les codes de la mode et du marketing. C’est transformer la construction standard d’un vêtement. Imaginer un vêtement évolutif, c’est replacer l’utilisateur au coeur de la conception en respectant son rythme et ses besoins !

Car pour créer un vêtement qui s’adapte à l’évolution morphologique de l’enfant il faut tout (re)penser : la matière, la coupe, le modélisme et trouver des systèmes de réglage.

Ici, nous travaillons pour l’instant avec des tissus tricotés composés de coton bio et d’élasthanne. Les tissus tricotés (comme le jersey, le molleton…) sont naturellement extensibles. L’élasthanne, lui, est une fibre synthétique (dérivée du pétrole) très élastique qui permet au vêtement de retrouver sa forme initiale même après avoir été étiré. Le combo des deux permet d’obtenir des habits extensibles qui s’adaptent à différentes morphologies ✨

Pour les réglages, nous utilisons plusieurs techniques : les bandes de bord-côte, les élastiques ainsi que les boutons pression. Mais tout l’art de l’évolutif réside dans l’équilibre des tailles et des mesures.

Sur cette illustration, on voit l’évolution du pantalon : à gauche, pour la plus petite taille (ex: 3 mois) la bande de bord-côte est complètement repliée. Pour la taille du milieu (ex: 6 mois), elle est à moitié pliée puis complètement dépliée pour la plus grande taille (ex: 12 mois).

Des calculs judicieux pour un vêtement évolutif et confortable

Nos vêtements étant destinés à des jeunes enfants, nous avons fait le choix de ne couvrir que 3 tailles par vêtement. Car à cet âge-là, les enfants vivent et leurs tenues peuvent vite s’abîmer ! Mais c’est aussi pour que le vêtement reste confortable et esthétique, pour qu’il ne soit ni trop large au début ni trop serré à la fin.

On pourrait croire qu’il s’agit simplement de faire un vêtement plus grand. Après tout, la coupe loose est très tendance en ce moment. Mais un vêtement trop ample peut gêner les mouvements de l’enfant et entraver son développement moteur. Il faut donc trouver les mesures les plus justes et pour ça il n’y a pas de secret, il faut faire pleinnnnn de prototypes et d’essayages avec l’aide d’enfants de tailles et de morphologies différentes.

Cela nous aura pris 1 an (et une bonne cinquantaine de prototypes) pour concevoir des vêtements évolutifs qui correspondaient à nos attentes. Aujourd’hui, nous proposons 3 tailles :

  • Le 3-12 mois qui se porte de 61 à 75 cm
  • Le 1-2 ans qui convient de 75 à 88 cm
  • Et le 2-4 ans pour les enfants mesurant de 88 à 105 cm

Sur les deux photos ci-dessous, Even et Adèle portent les mêmes vêtements : le pantalon et le sweat en 1-2 ans. Even avait 11 mois et mesurait 74cm, Adèle elle avait 2 ans et mesurait 90cm.

Les âges et centimètres ne sont bien sûr qu’indicatifs. Chaque enfant grandit à son rythme et selon sa poussée et sa morphologie, le vêtement pourra être porté plus ou moins longtemps. Quelle que soit la durée finale, ce temps de vie allongé du vêtement a de nombreux avantages…

Les avantages et inconvénients d’un vêtement évolutif

Liste non exhaustive des avantages quand on achète un vêtement évolutif pour son enfant :

  • On est à peu près sûr de lui mettre plus de 2 fois ! Et si on adore le vêtement, on va carrément lui mettre toutes les semaines pendant plusieurs mois, rentabilité assurée !
  • On peut se permettre d’acheter des vêtements bio et éthiques. On a beau être convaincu qu’il faut choisir des vêtements éco-responsables, leur prix (justes) peuvent représenter un gros budget quand il faut les changer régulièrement. Investir dans un vêtement évolutif, c’est comme acheter 2 voire 3 vêtements ! Le prix reste important à l’achat mais bien plus intéressant sur la durée.
  • On consomme moins et ça, ça fait du bien à la planète ! C’est moins d’eau, moins d’énergie, moins de transport et de CO2, moins d’articles à recycler ou à brûler. Après des années de surconsommation, il est grand temps de faire vivre nos vêtements plus longtemps et de prendre soin de celle qui nous héberge.
  • On gagne de la place, du temps et on allège notre charge mentale ! Un vêtement évolutif c’est un vêtement au lieu de 3 à ranger dans le placard et à stocker dans un carton. C’est aussi le vêtement de transition que vous êtes sûr de pouvoir mettre quand bébé est entre deux tailles. Bref, c’est passer moins de temps à trier et à acheter et plus pour soi-même et sa famille 🥰

Le principal inconvénient d’un vêtement évolutif c’est le risque qu’il soit taché ou troué avant même d’être trop petit 😢 Les enfants bougent, jouent, expérimentent, tombent et cela laisse parfois des marques indélébiles sur leurs vêtements. Pour les taches, on s’intéresse au sujet pour vous partager de bonnes astuces et pour les trous, on fournit avec chaque vêtement un Kit de Réparation pour le raccommoder en cas de petit accident !

Un autre inconvénient (pour nous en tout cas) c’est la difficulté de trouver des matières adaptées pour varier les plaisirs ! Ainsi que la présence d’élasthanne qui malgré ses avantages est très polluant. On n’a pas encore trouvé la matière qui coche toutes les cases mais on cherche, on teste et on espère bien pouvoir vous proposer de la nouveauté à ce sujet dans les mois à venir !

 

Chez Prêt à Grandir, rien n’est définitif ! Nos modèles évolueront en fonction de vos retours pour s’adapter au mieux à tous les enfants ❤️ Donc n’hésitez pas à nous faire vos critiques avec ce que vous adorez et ce que vous souhaiteriez améliorer ! 🙏

Et si vous êtes arrivés jusque-là, MERCI ! J’espère que ce premier article vous a plu ☺️

 

*Courbes de croissance AFPA-CRESS/INSERM-CompuGroup Medical, 2018
Crédits photos : Anne-Sophie Benoit
Illustration : Prêt à Grandir

Partager cet article sur :